FALCON 9 — NATIONAL (FR) 04.05.2021

Summary
Multiples observations d'un phénomène lumineux dans le ciel nocturne : forte probabilité de méprise avec un événement du lanceur FALCON 9 lors du lancements n°25 de satellites Starlink.
Description
Le GEIPAN a reçu de très nombreux témoignages concernant des observations d’un phénomène particulier vu dans le ciel du 04 mai 2021 autour de 22h55. Les témoins étaient situés sur plusieurs départements et régions de France. Les différents termes pour décrire le PAN dans le ciel dégagé sont : halo, nuage, barre, point(s) lumineux, blanc/jaune en déplacement silencieux NO-SE.
Le GEIPAN a choisi de détailler le témoignage de DAOULAS (29) 04.05.2021 qui rapporte des éléments que de nombreux autres témoins ont également décrit.
La description faite par le témoin rappelle des observations déjà rapportées lors de lancements de Falcon 9 précédemment (voir le site SpaceX France).
L’explication du phénomène vu le 04 mai 2021 est à rapprocher du lancement par la fusée Falcon 9 du train de satellites Starlink N°25 (voir le site Destination Orbite).
Il s’agit très probablement du ré-allumage du moteur Merlin du second étage de la fusée Falcon 9 au cours de la deuxième orbite deux heures après son lancement depuis Cap Canaveral. Ceci est effectué afin de procéder à une rentrée contrôlée de cet étage ce qui permet de désorbiter le second étage et le précipiter dans l’atmosphère au-dessus de l’Océan Indien. Ce ré-allumage produit ce que le témoin de DAOULAS mais aussi d'autres témoins ont décrit comme « un halo », « petit nuage lumineux » ou « panache ».
La « barre lumineuse » correspond probablement au train de satellites N°25 (bonne correspondance horaire). Le déplacement Nord-Ouest vers Sud-Est observé correspond bien à la trajectoire du déplacement du train de satellites.
L’ensemble « nuage-barre lumineuse-point lumineux » se déplaçant d’un bloc peut ainsi correspondre à des satellites Starlink de la grappe de 60 satellites qui viennent d'être largués en orbite et qui sont donc encore très groupés.
Pour plus de précisions, lire la note d'enquête illustrée jointe à la publication du cas.
Compte tenu de l’incertitude sur la traçabilité de l’'événement non communiqué par SpaceX, ce cas est classé B : forte probabilité de méprise avec un événement du lanceur Falcon 9 lors du lancements n°25 de satellites Starlink.